LES REQUERANTS D'ASILE

A la fin de l’année 2003, 90468 personnes relevant de l’asile séjournaient en Suisse. En 2007, on en comptabilisait 44'900:

Les requérants d’asile constituent le plus petit groupe d’étrangers en Suisse. Pourtant, ce groupe alimente depuis de nombreuses années déjà les débats publics et divise la population. Les autorités fédérales, prises au piège entre leur double volonté de conserver l’image de terre d’asile de la Suisse et de diminuer son attractivité, adoptent au fil du temps des mesures restrictives qui limitent l’accès au statut de réfugié.

Les demandes s'asile se font plus rare. Les nouvelles lois très restrictives permettent de débouter rapidement un requérant qui devient alors NEM . Il disparait souvent dans la nature et des statistiques. Certains trouvent un travail au noir, mais ils vivent dans la peur constante de se faire attraper. Les autres sombrent dans la délinquance, entre autre le trafic de drogue. Nos nouvelles lois ne font que favoriser les zones de non droit.

Le commissaire aux Droits de l'Homme fait un constat des plus sombre, quand à notre pratique en matière d'asile.

Dons au CCP: 17-493940-5

Parlons-en

Vrai ou faux réfugié?
Tous des menteurs
Intégration et requérants
Exclusion et conséquences
Obtenir un permis B
Coût de l'asile
Délinquance
Emploi et délinquance
Cons. psychologiques (pdf)
Statistiques
PETITIONS, Actions TEMOIGNAGES REVISIONS et NEM